UN EXPLOIT AU CENTRE DE CATHETERISME CARDIAQUE DE LA CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE

Ce jeudi 28 octobre 2021, au centre de Cathétérisme  de la CNSS, une équipe médicale à sa tête Dr. Mehdi Mechri à procédé à l’implantation d’un Pacemaker chez une patiente qui souffrait d’une bradycardie (lenteur cardiaque). Cette opération qui est à sa première en République de Guinée a connu un véritable succès.

De quoi s’agit-il?

Un pacemaker ou stimulateur cardiaque est un appareil de quelques centimètres en titane implanté dans la poitrine, sous la peau. Le boîtier contient une batterie et un système électronique. Le stimulateur est relié par sonde au muscle cardiaque. Il est capable de remédier à divers troubles du rythme cardiaque: en cas de ralentissement du rythme ou d’arrêt momentané du cœur, il envoie une impulsion électrique propre à stimuler le cœur à reprendre son rythme normal.

Procédé

Sous anesthésie locale, on effectue une petite incision pour introduire la sonde dans une veine et on la pousse ensuite jusqu’au coeur. L’extrémité de la sonde est amenée sous contrôle radiologique jusqu’à la pointe du ventricule droit. Si le pacemaker fonctionne avec deux sondes, la seconde sera conduite et fixée de la même manière dans l’oreillette droite.

L’intervention

L’intervention chirurgicale est peu risquée; elle peut même être pratiquée chez des personnes très âgées et ne nécessite pas de préparation particulière.

Au quotidien

Les personnes porteuses d’un stimulateur cardiaque peuvent exercer leur profession et reprendre sport et hobbies comme avant. Les appareils ménagers électriques n’ont aucune influence sur leur pacemaker, pas plus que les téléphones de table sans fil ou les réseaux sans fil pour ordinateurs. Toutefois, avec un téléphone mobile, on devrait observer une distance de sécurité d’au moins 20 cm et ne pas le ranger ensuite dans sa poche poitrine. Cette distance de sécurité est valable aussi pour certains autres appareils électriques. Les dispositifs susceptibles d’influencer le fonctionnement d’un stimulateur cardiaque sont en principe expressément signalés (par exemple les portiques de sécurité dans les aéroports).